Aider à être parent : le soutien à la parentalité

Etre parent est une des plus belles aventures humaines, mais aussi une des plus complexes. Livré sans mode d’emploi, l’enfant doit trouver sa place unique dans chaque famille, y compris en situation de précarité ou de séparation. La Fondation a posé de longue date le principe d’une collaboration essentielle avec les familles des enfants qu’elle accompagne, convaincue que soutenir les parents est une des clés de la réussite de la protection de l’enfance.

soutien à la parentalité

Etre parent n’est pas si simple

Un récent sondage Ipsos nous informe que pour 92% des français, être un bon parent est le plus grand succès dans la vie. Ils sont ensuite plus partagés sur la notion de “bon parent”, à mi-chemin entre l’autorité et l’autonomie. Agnès Pargade, médecin pédopsychiatre, définit ainsi le bon parent en 2019 : “c’est un parent qui fait la bonne balance entre les deux, qui s’interroge, qui tâtonne, qui va chercher de l’aide si besoin. Le bon parent est avant tout : bienveillant, aimant et offrant un cadre” (source : sondage Ipsos, 8 février 2019).

Obtenir de l’aide pour assumer son rôle de parent est parfois nécessaire dans toute famille, lors d’une période de difficultés ou de crise. Mais cette aide est souvent indispensable pour les familles en grave difficulté accompagnées par la Fondation.

La Fondation apporte son aide aux parents

La charte de la Fondation pose le principe d’une collaboration avec les parents.

Il s’agit d’un véritable choix éthique. Les familles doivent s’approprier le sens de leur histoire et en être les acteurs investis. Les parents sont ainsi associés aux décisions concernant leur enfant. Comme le prévoit la loi, ils participent aussi à la vie de l’établissement à travers différentes modalités (conseil de la vie sociale, groupes d’expression, enquêtes de satisfaction…).

Pour la Fondation, collaborer avec les parents signifie :

  • les associer à toutes les étapes de l’accompagnement par la Fondation;
  • leur proposer des actions individuelles et collectives de soutien à la parentalité;
  • les solliciter pour les démarches à réaliser dans l’intérêt de leurs enfants en ce qui concerne la scolarité, la santé, les démarches administratives;
  • leur proposer de participer à des activités de loisirs avec leurs enfants, à l’extérieur des établissements.

L’aide aux parents dans les accueils de jour

Le travail avec les parents constitue un axe essentiel des pratiques quotidiennes de tous les établissements de la Fondation. Les accueils de jour ou les interventions à domicile, où le contact avec les familles est plus fréquent, s’y prêtent particulièrement bien.

Voici quelques illustrations concrètes de la manière dont s’opère le soutien à la parentalité.

  • Les entretiens individuels, en couple ou en famille, avec un ou plusieurs membres de l’équipe éducative (psychologue, éducateur référent), sont des temps forts et essentiels. Ces temps forts permettent de mettre des mots sur les difficultés rencontrées et de réfléchir ensemble aux solutions.
  • Réunions collectives de parents, pour échanger autour de questions touchant à l’éducation.
  • Interventions à domicile, pour comprendre la relation familiale dans son environnement naturel, soutenir un moment particulier du quotidien (lever, retour de l’école) ou l’ouverture vers les ressources extérieures (soutien scolaire de proximité, réseau de santé…).
  • Rencontres conviviales : dans certains établissements, des rencontres plus informelles sont instaurées pour créer des liens entre les familles et un rapport de confiance avec l’équipe éducative. L’accueil de jour Camille Claudel de Pontoise, par exemple, organise régulièrement des dîners ou petits-déjeuners avec les familles.
  • Travailler le vivre ensemble : les familles peuvent également participer à des sorties dans l’environnement de proximité (parc, bibliothèque) ou à des séjours pendant lesquels parents, enfants et éducateurs renforcent leurs liens autour d’activités, par exemple artistiques.

Pour les éducateurs, ces différentes formes de rencontre avec les parents ont considérablement fait évoluer la relation éducative. Ils constatent que « la confiance et la convivialité n’empêchent pas de partager avec le parent comment il pourrait faire autrement ».

Ainsi, dans chaque établissement de la Fondation, le travail de soutien à la parentalité vise à amener les parents à reprendre pleinement l’exercice des droits et des devoirs inhérents à l’autorité parentale dans une place de protection de leur enfant.

En somme, les aider à reprendre confiance en leur capacité à être parents !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous aceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer