En pratique

Des entretiens et des observations

Chaque jour, quel que soit le lieu de leur intervention, dans la particularité de chaque situation, les éducateurs apportent des conseils, établissent une médiation entre les différents membres de la famille et les institutions. Lorsqu’ils se rendent à domicile, les éducateurs accompagnent les parents dans la vie de tous les jours et dans l’éducation de leur enfant. Leurs observations au sein de la cellule familiale leur permettent d’identifier les dynamiques de ce qui fonctionne et les sources de conflits pour ensuite travailler au rééquilibrage. Ils peuvent également proposer à ces familles des séjours afin de s’extraire des obligations du quotidien et de se concentrer sur les difficultés qui achoppent.

Exemple : une semaine durant, plusieurs familles suivies par l’accueil de jour de Pontoise ont pu partir avec leur enfant à la rencontre d’une artiste pour participer ensemble à des activités ludiques et créatives, développer leur imaginaire, fabriquer des objets… Ces parents étaient dans une relation de demande de conseil et d’aide. Hors du quotidien, en immersion avec d’autres familles rencontrant les mêmes difficultés, les échanges ont été nourris, nombreux et fructueux. Ce type d’expérience artistique, soutenu par les éducateurs, mérite d’être renouvelé et démultiplié.

Le maintien des liens avec l’enfant lorsque c’est dans son intérêt

Lorsqu’un enfant est placé, le soutien à la parentalité, c’est également s’assurer que parents et enfants puissent maintenir un lien si tel est l’intérêt de l’enfant. Des rencontres entre parents et enfants sont donc organisées dans le respect de la décision du juge. Nous travaillons avec la famille pour faire évoluer la situation, dépasser les difficultés et optimiser les chances de réussite lors du retour au domicile.

  1. La visite parents-enfant pour les parents ayant des droits de visites et d’hébergement

Les parents peuvent choisir d’exercer leur droit hors de l’établissement ou chez eux. La Fondation tient à la disposition des familles n’ayant pas les moyens d’accueillir leur enfant, une salle aménagée permettant d’élaborer un repas. Il s’agit dans ce cadre d’une rencontre libre entre les parents et leur enfant.

  1. La visite accompagnée

Dans le cadre de ces visites prévues par le juge, un éducateur ou un psychologue se tient à la disposition de la famille au début et à la fin de la rencontre. Il peut à tout moment être sollicité par l’un ou l’autre des membres de la famille.

  1. La visite médiatisée

Ce vrai temps de travail est mis en place sur décision du magistrat lorsqu’il estime que la détérioration des liens parents-enfant présente des risques pour l’enfant. La visite médiatisée a pour but de travailler la relation intrafamiliale  dans une relation d’écoute, d’observation et d’échange adaptée à la problématique familiale. La visite médiatisée enjoint a minima la présence d’un(e) psychologue va aider à construire des échanges entre l’enfant et ses parents, par le support de jeu, tout en étant vigilants à éviter les manifestations de violence entre les membres de la famille.

La visite médiatisée représente un lieu d’observation des interactions parents-enfant particulièrement favorable. Elle est appelée à déboucher sur une nouvelle élaboration d’action de soutien à la parentalité et peut évoluer vers un travail d’accompagnement des relations enfant-parents à l’occasion de sorties à l’extérieur du Service ou bien d’hébergement de l’enfant au domicile familial.